Souvenez-vous

souvenez-vous du silence et de cette absence de tout, de cette apesanteur morphéique et protectrice dont lien de chaire vous nourrissait des plus infimes particules de vie.
souvenez-vous du mouvement de ce tremblement de terre qui vous à secouer. de cet environnement familier qui devenait hostile et de cette lumière aveuglante qui n’annoncait rien de moins que la fin de votre monde.
et bien avant votre premier cri, quand votre bouche inexpérimentée etait incapable du moidre bruit. quand votre nez submergé par les odeurs et le froid remplissait pour la premiere fois de cette etrange air vos poumons, vous les vires ces formes aux contours mal ajustée qui s’agitaient dans une douceur extrême et bruyante.
souvenez-vous de ce silence quand vous la vire, de ces lèvres de ces yeux de ce sentiment d’amour sans limite si vous lias a elle en a un instant. vous souvenez-vous de cela? Ou juste en ferment les yeux pouvez vous l imaginez?.
Je ne m en souviens pas mais nul besoin de l imaginez car la premiere fois ou je suis arriver ici j air crier pour la seconde fois.

Advertisements

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑